Aller au contenu principal
Africa goes Latin
Afro Brasil

Africa goes Latin

On est content de recevoir un nouvel invité: James Stewart nous fait le plaisir de répondre présent pour la mixtape de cette semaine. Les amateurs d'Afrosound n'ont pas pu passer à côté de son blog, le superbe Afro soul descarga, les marseillais l'ont certainement croisé sur radio grenouille et il serait dommage que n'ayez pas remarqué les agissements musicaux du collectif dont il est membre, Palmwine records .

Cet hyperactif de la recherche musicale, nous livre une sélection de titres rares qui ont une douce et authentique odeur de latérite...
Vous vous dites: "Il est complétement largué le pov garçon, ça sonne latin cette histoire là!" (si, si, je le sens !)... Vous n'avez pas tout à fait tort, mais quand même, je ne suis pas loin d'avoir raison ! En effet, James nous permet de poursuivre la découverte d'un phénomène déjà évoqué ici : la réappropriation, à partir des années 40, des musiques latines par de nombreux orchestres africains.

Ceci dit, on n'est pas obligé de sortir les bouquins d'Histoire pour écouter ce mix ! C'est juste un très bon moment plein de groove, comme on les aime sur les mixtapes de l'apéro !

  • 1- Orchestre YaYa Mas - rampa rampa
  • 2 - OK Jazz - a moins que namikosa
  • 3- Orchestre N'Guewel - mi guajeo
  • 4- Israel Cavhao Lopez - descarga cubana
  • 5- Cortijo - sorongo
  • 6- Orchestre Baobab - on verra ça
  • 7- Star Number One - faran tamba
  • 8- Horoya Band National - karan-gbegne
  • 9- Picoby Band - mi hon noun gbeto
  • 10- T.P Orchestre Poly Rythmo & Papillon - débrouiller n'est pas voler
  • 11- Anibal Velasquez - los vecinos
  • 12- Charles Lembe - quiero wapacha